Inspection d’éolienne

Grâce au drone, l’inspection complète d’une éolienne peut être réalisée en moins de 2 heures ! Optimisez vos temps d’inspection et archivez les données très facilement grâce à notre plateforme collaborative.

L’inspection d’un parc éolien est bien souvent chronophage et nécessite des moyens lourds et coûteux pour identifier des points de corrosion ou d’éventuels dommages.

Dronotec réalise ces inspections à l’aide d’un drone pour la vérification de l’état des mâts, de la nacelle et des pales.

L’utilisation d’une caméra infrarouge est complémentaire et peut permettre de déceler un point chaud au niveau du moteur mettant en relief une anomalie.
Les données captées sont ensuite analysées et synthétisées dans un rapport photographique détaillé.

Grâce au géo-référencement des clichés il sera très simple de localiser les éoliennes présentant des désordres. Une cartographie du site peut également être envisagée pour une localisation rapide et un suivi de l’entretien.

Exports des données brutes
Jumeau numérique en ligne
Rapport simple PDF
Rapport détaillé PDF

Scénario S1
Vol à vue
Hors zone peuplée
Jusqu’à 150m de hauteur
Jusqu’à 200m de distance
Poids max 25kg
Scénario S2
Vol hors vue
Hors zone peuplée
Jusqu’à 150m de hauteur
Jusqu’à 1km de distance
Poids max 2kg
Scénario S3
Vol à vue
Zone peuplée
Jusqu’à 150m de hauteur
Jusqu’à 100m de distance
Poids max 2kg, équipé d’un système de sécurité en cas de panne (parachute)
Scénario S4
Vol hors vue
Hors agglomération
Jusqu’à 150m de hauteur
Illimité en distance

Intervention sous réserve d’une météo clémente : pluie importante, vent supérieur à 50 km/h, neige, grêle.

Certaines zones sont soumises à des protocoles exceptionnels, qui nécessitent la création d’un dossier spécifique sur l’objet du vol. Cette procédure réservée aux professionnels, nous permet d’obtenir des autorisations de vols dans des zones normalement interdites : prisons, centrales nucléaires, zones militaires, aérodromes, héliports, ports, hôpitaux, ambassades…

La thermographie peut avoir lieu de jour dans le cas d’une recherche de points chauds. Elle ne présente donc pas de particularité au niveau des procédures de vol.